Politique

    Me Madické Niang s’ oppose à toute tentative de confiscation de la volonté du peuple et invite Macky Sall à œuvrer pour la paix et la stabilité du pays…«

    Me Madické Niang dénonce « avec fermeté les arrestations des jeunes de l’opposition qui manifestaient, ce mardi 26 février, devant les grilles de la Rts« . Il exige aussi de la Commission de recensement des votes des résultats conformes à la volonté populaire.

    Conformément à sa déclaration, suite à l’annonce des premières tendances issues des urnes, Me Niang rappelle qu’il a été le premier à « condamner la déclaration inacceptable de M. Mahamad Boun Abdallah Dionne, usurpant les fonctions de la Commission nationale de recensement des votes, seule habilitée à proclamer les résultats provisoires« . Pour rappel, il avait dénoncé ses manipulations quand il avait annoncé qu’il n’y aura pas plus de cinq candidats à l’issue du parrainage.

    « Aujourd’hui, le Président de la Commission nationale de recensement des votes, un certain nombre d’acteurs de la Société civile et d’éminents Professeurs d’université ont reconnu la justesse de sa position et confirmé le caractère irresponsable de toute publication prématurée de résultats chiffrés« , note le président de « Madické 2019 » qui s’oppose « à toute tentative de confiscation de l’expression de la volonté populaire, laquelle renvoie éventuellement à l’organisation d’un second tour« .

    Il demande fermement au Président Sall d’œuvrer pour la paix et la stabilité du pays et de respecter la volonté populaire.

    Me Madické Niang

    Politique

    Le candidat de la coalition Sonko Président a tenu à présenter ses excuses à la 2Stv, ce après une séance d’explications avec le patron de la chaîne privée, El Hadji Ndiaye. Intervenu en direct sur la chaîne, Ousmane Sonko évoque une erreur d’appréciation de la part des personnes de son entourage chargées de faire la veille médiatique. Pour rappel, dans une conférence de presse conjointe avec le candidat Idrissa Seck, dimanche au soir du vote, Ousmane Sonko avait formulé des accusations à l’endroit des organes de presse que sont Tfm, France24 et la 2Stv qu'il accuse de traitement tendancieux des premiers résultats du vote.

    sonko

    Politique

    La Cena se prononce sur la proclamation des résultats du vote. Et c’est pour interdire toute déclaration prématurée sur les résultats.

    « Après le scrutin présidentiel du dimanche 24 février 2019, qui s’est globalement bien déroulé sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger, le dépouillement des votes se poursuit et les résultats sont en train d’être collectés par les structures habilitées.

    La Cena rappelle qu’à l’issue du scrutin, les procès-verbaux des bureaux sont transmis à la Commission départementale de recensement des votes. Après avoir recensé tous les votes, celle-ci transmet son procès-verbal à la Commission nationale de recensement des votes, appelée à proclamer les résultats provisoires du scrutin.

    cena

    Politique

    Premières Tendances à Touba : Centre Darou Marnane Arrondissement  qui constitue 87 bureaux de votes

    15 bureaux sur 87

    Nombre d’inscrits Totaux: 7696

    Votants: 4558

    Votants hors bureau : 72

    Bulletins nulle :  49

    Suffrages valablement exprimées : 4835

    Macky Sall: 1048 ;  Idrissa Seck : 3275 ; Ousmane Sonko: 226 ; Madické Niang : 257 ; Issa Sall: 38

    tendances a touba

    Politique

    Ousmane Sonko et Idirissa Seck n’acceptent pas les résultats donnés par la GFM et la 2S TV. Les deux candidats indexent ces médias de donner des résultats orientés en faveur de Macky Sall. Selon le leader du PASTEF « Aucun candidat ne peut se proclamer vainqueur de cette élection ».

    « Aucun candidat ne peut se proclamer vainqueur de cette élection. il y a une certaine presse, pour être précis la tfm, la 2stv et d’autres qui depuis 19h sont entrains de donner des résultats orientés en faveur du pouvoir », déclare le leader de PASTEF, lors du conférence de presse organisée avec Idirissa Seck.

    sonko

    Politique

    Les résultats provisoires du scrutin de ce dimanche 24 février 2019 continuent de tomber et laisse entrevoir des tendances qui donnent Macky Sall vainqueur, mais pas assez pour passer au premier tour.  

    En effet, le Président sortant a remporté les principaux bureaux témoins de la capitale sénégalaise avec un score très serré. Il est suivi de Idrissa Seck et Ousmane Sonko.  

    A Touba, Idrissa Seck a fait une razzia. Il a pratiquement laminé le Président sortant avec des scores fleuves. 

    A Ziguinchor et dans la diaspora, Ousmane Sonko sort largement vainqueur. Le candidat de la coalition "Sonko Président" colle également derrière Macky et Idrissa Seck, dans certains centres de Dakar. 

    A l'heure actuelle, il est encore impossible de se prononcer de manière certaine sur une victoire au premier tour du candidat sortant qui domine les débats de manière générale, ou de l'effectivité d'un deuxième tour. 

    A 21H 30 minutes, d'après une première estimation réalisée par la rédaction de PressAfrik, sur 11.000 électeurs étalés dans plusieurs bureaux de vote du pays: Macky Sall serait à 48,2%, Idrissa Seck 25,1%, Sonko 22%, Madické Niang 2,1% et Issa Sall 1,8% 
    La nuit sera longue... 
     tendances provisoir

    Tags:

    Page 1 sur 65

    Publicité

    © 2018 sunustars.tv. Tous droits réservés

    Please publish modules in offcanvas position.