Politique

    Quand Barthélemy attaque directement sa cible ! Dans le cadre de sa tournée/parrainage, Barthélemy Dias était ce lundi 12 novembre 2018 au Rond point « Case Bi » des Parcelles Assainies et à Guédiawaye, fief respectifs  de Amadou Ba et du petit frère de Macky Sall, Aliou Sall.

    « Nous sommes présentement en train de sillonner les marchés et places publiques de Guédiawaye pour d’une part apporter le message du CANDIDAT Khalifa Ababacar SALL à la population et d’autre part,procédé à une campagne de parrainage. »

    Quelque photos de cette sortie de Dias – fils qui attaque « l’ennemi », chez lui !

    barth7

     

    Add a comment

    Politique

    Le retour annoncé de Karim Wade à Dakar n'ébranle pas Aminata Touré. L'ancienne Premier ministre reste sur la même ligne : le fils de Wade a le droit de rentrer dans son pays, mais il devra s'acquitter de sa dette vis-à-vis de l'État en payant intégralement l'amende de 138 milliards de francs Cfa que lui a infligée la Crei en sus de sa condamnation à 6 ans de prison ferme.

    "Tout Sénégalais est libre de venir au Sénégal et tout Sénégalais se doit de respecter les décisions de la justice sénégalaise. Karim Wade le sait mieux que quiconque, signale-t-elle dans un entretien avec Enquête. Il a eu le temps, en 3 ans à la  prison de Rebeuss, d'étudier les dispositions du Code pénal sénégalais. Il sait donc ce qui a à faire."

    mimi

    Add a comment

    Politique

    Dans le cadre de sa tournée politique pour davantage conquérir la Diaspora sénégalaise, le leader de Pastef Ousmane Sonko, est revenu hier à New York, sur l’annonce qu’il avait faite relative à la visite qu’il compte faire à Me Abdoulaye Wade au Qatar. Selon M. Sonko, beaucoup de spéculations ont été véhiculées notamment sur une éventuelle alliance avec le pape du « Sopi ».

    L’ancien inspecteur des impôts a tenu à apporter des élucidations et éteindre toutes rumeurs qui le conduit à rejoindre le camp du Pds.

    « Le fait de dire que je vais rendre à Me Abdoulaye ne signifie pas qu’on compte nouer une alliance entre les deux partis. J’entretiens une relation avec Abdoulaye Wade comme d’autres membres de l’opposition », a-t-il expliqué. Avant de durcir le ton : « Dire que j’ai des contacts avec Wade ne signifie absolument rien. D’ailleurs nous les invitons également (Pds, NDLR) à venir nous rejoindre. » 

    Le leader de Pastef a fini par préciser que finalement « sa rencontre avec Wade au Qatar n’aura pas lieu ».
    « Nous avons décidé de rencontrer Me Wade quand il reviendra prochainement au Sénégal », conclut-il.

    sonko et wade

     

    Add a comment

    Politique

    Guy Marius Sagna, le secrétaire exécutif du FRAPP « Auchan Dégage», invité de SeneNews, fait le point de la lutte contre l’installation des multinationales de la grande distribution, notamment Auchan.  Pour lui, les résultats sont satisfaisants, mais le combat doit continuer étant donné les enjeux.

    Guy Marius Sagna explique comment l’action de sensibilisation et de pression a obligé le ministre du Commerce a prendre quelques mesures concernant Auchan.  Partisan de la souveraineté politique et économique des pays africains, en direction de la présidentielle 2019, le Front pour une Résolution anti-impérialiste populaire et panafricaniste (FRAPP) serait prêt à soutenir tout candidat qui dira « Dégage, France Dégage, système dégage et Macky Dégage ». Les détails dans la vidéo ci-dessus

    Guy Marius Sagna

     

    Add a comment

    Politique

    El Hadji Malick Gackou est certain qu’il va participer à la prochaine élection présidentielle. C’est du moins ce qu’il vient de démontrer avec le dépôt de sa caution. En effet, le leader du Grand parti (Gp), qui poursuit toujours sa campagne de collecte parrainages a placé au niveau de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), le jeudi 08 novembre, la somme de 30 millions de francs Cfa. 

    L’ancien numéro 2 de l’Alliance des forces de progrès (Afp) prend ainsi une longueur d’avance sur les autres candidats en devenant le premier à s’acquitter de cette étape essentielle pour participer à l’échéance du 24 février prochain. 
    M. Gackou envisage d’ailleurs de tenir une conférence de presse dans les jours à venir afin d’éclairer les Sénégalais sur sa démarche ainsi que sur la suite des événements. A noter qu’il avait déjà dévoilé son programme «Suxali Senegaal» lequel, s’il est élu dans un peu moins de 4 mois, sera le socle de sa politique sociale, économique, entre autres.

    malick gakou

    Add a comment

    Politique

    Dans ce contexte preelectoral , le President Macky Sall en vrai tacticien a bien choisi le moment pour redynamiser ses troupe a travers cette rencontre tres strategique du SEN de l'APR. Et c'est a travers de vives felicitations que nous apprecions les decisions fortes qui ont ete arrete a l'issue de cette rencontre avec le choix porte sur le Ministre Abdoulaye Diouf Sarr et le jeune Abdoulaye Diagne de Ndiob pour troner respectivement a la tete du CCR et du MEER national.

    Cette structuration qui arrive au moment ou , une certaine opposition pas tres eprise d'ordre et de justesse en tout cas tres respectueuse de la legalite encore moins de la legitimite conteste le visa du President de la Republique , M.Macky Sall qui pour l'histoire a ete elu a plus de 65% des suffrages en 2012 et qui a remporte democratiquement toutes les elections tenues sur le territoir nationale depuis cette date. Jusqu'a ce qu'une autre tendance ne vienne contester cette legitimite acquise par les urnes et confere au President Macky Sall la legalite requise dans toutes ses actions , nous demandons , a ces adeptes du verbiage inutile et inopportun de respecter la constitution Senegalaise avant de les laisser dans leurs turpitudes. Par rapport a cet autre la , dessus de ne pas pouvoir engranger le minimum de parrains requis pour valider sa candidature a la prochaine presidentielle , faute de popularite et de credibilite. Nous le renvoyons a l'article L 11 du code electorale qui a pris en charge toutes ses inquietudes sans l'ignore , en bon petit avocat de moindre envergure. Quant aux autres , Bougane Gueye , Idrissa Seck et Malick Gackou , nous attendons qu'ils oeuvrent d'abord a combler le gap qui les separe de leurs camarades de l'opposition avant de degner nous interesser a leurs elucubrations. C'est fort de ce contexte assez agite que lancons cet ultime appel a l'endroit de nos freres et camarades de BBY , inscrivons-nous dans le temps du President .

    A moins que nous ne preferions laisser notre leader et candidat etre le seul artisan de sa reelection ? Et cela passe necessairement par la prise en charge d'abord et avant tout de la presidentielle de 2019 , en terme d'atmosphere , de rapports , de moyen mais aussi et surtout de demarche. En d'autres termes efforcons -nous de figurer sur le tableau de bord de S.E.M Macky Sall ... Pensons a la reelection de notre candidat le President Macky Sall a la presidentielle de 2019 avant de nous preoccuper des locales . Si l'on sait que le second passe obligatoirement par le premier . Republicains de la mouvance presidentielle unissons !!!

    serigne moustapha mbacké diouf

    sunustars.tv

     

    Capture decran 2018 11 07 a 17.19.13

     

    Add a comment

    Page 1 sur 33

    Publicité

    © 2018 sunustars.tv. Tous droits réservés

    Please publish modules in offcanvas position.