Le retour annoncé de Karim Wade à Dakar n'ébranle pas Aminata Touré. L'ancienne Premier ministre reste sur la même ligne : le fils de Wade a le droit de rentrer dans son pays, mais il devra s'acquitter de sa dette vis-à-vis de l'État en payant intégralement l'amende de 138 milliards de francs Cfa que lui a infligée la Crei en sus de sa condamnation à 6 ans de prison ferme.

"Tout Sénégalais est libre de venir au Sénégal et tout Sénégalais se doit de respecter les décisions de la justice sénégalaise. Karim Wade le sait mieux que quiconque, signale-t-elle dans un entretien avec Enquête. Il a eu le temps, en 3 ans à la  prison de Rebeuss, d'étudier les dispositions du Code pénal sénégalais. Il sait donc ce qui a à faire."

mimi