Ziguinchor risque d’être, ce lundi, le théâtre d’affrontements entre militants de Macky Sall et d’Ousmane Sonko. Le Président sortant démarre ce matin dans la capitale du Sud une tournée de deux jours. Le leader de Pastef y est également annoncé à la même heure. Macky Sall est arrivé à Ziguinchor ce dimanche vers 21 heures. Il a été accueilli par le maire, Abdoulaye Baldé, et Benoit Sambou ainsi qu’une foule immense de militants qui ont d’ailleurs improvisé une caravane de l’entrée de la ville jusqu’à la gouvernance où le candidat de la majorité présidentielle a passé la nuit.

Pendant ce temps, les partisans de la coalition Sonko président étaient en train de préparer, de leur côté, la venue de leur leader, ce lundi à 10 heures. Il est prévu une caravane à Ziguinchor et à Cap-Skirring et un méga meeting dans la ville, plus précisément au terrain Néma. Macky Sall, pour sa part, devra faire une parade ce matin en compagnie du leader de l’UCS dans les artères de la ville avant d’aller à Cap-Skirring et à Oussouye.

Ce qui laisse présager un télescopage entre les deux délégations comme c’était le cas, ce samedi à Kolda, entre Macky Sall et El Hadj Issa Sall du Pur. «Ils verront que Ziguinchor, c’est chez Sonko», préviennent des jeunes se réclamant de la coalition dirigée par le leader de Pastef, retrouvés, tard dans la soirée (3h), en train de faire des affiches au quartier Néma.

De l’autre côté, on nous apprend que de jeunes responsables de Benno étaient en train de s’organiser, jusque tard dans la nuit, pour «prouver aux Sénégalais que Ziguinchor a déjà voté Macky Sall». En tout cas, les forces de défense et de sécurité ont déjà pris les devants. La capitale du Sud est déjà quadrillée depuis la nuit d’hier par des éléments de la police mais aussi de la gendarmerie nationale qui veillent au grain.

(Ziguinchor, envoyé spécial) ?

macky sall ousmane sonko 1