Quand Ahmed Sylla lui a fait part de son envie de devenir humoriste, il a pendant un temps été réticent. Jusqu'au jour où l'humoriste de 28 ans a participé à un projet qui a changé son opinion.

C'est à l'âge de 14 ans qu'Ahmed Sylla a découvert le théâtre. Très vite, il s'est pris de passion pour cet art, ce qui l'a mis sur le chemin de l'humour. Une voie que son papa n'appréciait que très peu comme l'humoriste de 28 ans – de retour à la télévision dans Access – l'a confié à Purepeople : "Mon père au départ m'a dit : 'Je préfère que tu fasses plombier, plutôt que tes conneries d'humoriste. Donc tu te calmes, tu retournes à l'école et tu me laisses tranquille.' Je me suis dit qu'il fallait que je lui tienne tête parce que c'était vraiment ce que j'avais envie de faire."

Ahmed Sylla a donc poursuivi ses expériences d'humoriste, ce qui l'a mené en 2010 dans l'équipe du Samba Show. Il s'est alors produit dans des salles comme le Casino de Paris. Il a aussi joué dans des cafés-théâtres et autres scènes ouvertes. Et, en 2011, il décroche une place dans l'émission de Laurent Ruquier On n'demande qu'à en rire (France 2) et a présenté plus de 40 sketchs. Une belle exposition médiatique pour le jeune papa qui n'est pas peu fier d'avoir persévéré pour réaliser son rêve : "J'ai eu raison de lui tenir tête, mon père m'a dit que j'avais eu raison. Je me souviens, quand j'ai commencé dans On n'demande qu'à en rire, il n'était pas chaud au départ. Quand il a vu que je devenais récurrent et que je restais dans l'émission, il m'appelait et me disait : 'Là, je t'aurais mis 14, je t'aurais mis 16."

Après On n'demande qu'à en rire, Ahmed Sylla a présenté son premier one-man show À mes délires, en 2012. En 2016, il a le droit à une standing-ovation pour sa première participation au Marrakech du rire. L'année suivante, il a obtenu un rôle dans le film L'Ascension, a cartonné avec son deuxième spectacle Ahmed Sylla avec un grand A.
Cette année, il est de retour avec un tout nouveau show baptisé Différent et dans le film Chacun pour tous, actuellement en salles.

ahmed sylla